Douce flemmardise en charmante compagnie - Lucy-

 :: Au cœur de l'histoire :: Takama :: Rue du ciel :: Area 51 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Oxane Loste
Ingénieure en cybersécurité à CLARTHEC
En ligneVoir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 12/06/2018
MessageSujet: Douce flemmardise en charmante compagnie - Lucy- Mer 13 Juin - 22:53
Dans un dernier éclat enveloppé de luxure, Oxane se laissa retomber sur les coussins. Bon sang que ça faisait du bien ! Ces derniers temps, toutes ses sorties et rencontres avaient été sympas mais sans intérêt. Ah part ce pompier de l'autre semaine. Arf ! Enfin, elle avait appelé sa régulière, sa rouquine au teint d'albâtre qui avait répondu présente à ce plan de dernière minute. Après un bon joint, elle se blottie contre elle, jouant avec ses longs cheveux ondulés en s'endormant comme une sainte, assouvie et rompue.

******************

“Hmmm... Hmmm!!! Looooouuu! Éteint ton tel, c'est pas une heure pour réveiller les honnêtes gens.” dit-elle en feignant un ricanement persifleur.
“Attends... c'est le mien.
Yo ! Vous avez bien appelé Oxane, je suis au pieu avec une bombe, ne rappelez pas.”
dit-elle en envoyant son téléphone valser au bout du lit sans regarder qui avait appelé.

Roulant sur le lit pour faire de nouveau face à la petite geek, elle nota que l'heure était tout de même bien avancée. Elle lui adressa un sourire coupable tout en essayant de se réveiller. La proprio de l'Area 51 était un beau petit coup, adorable et qui ne cherchait pas à la comprendre. La seule qu'elle revoyait régulièrement. Sachant pertinemment que l'amour n'était pas une question ou une réponse entre elles, elle se plaisait à la revoir. Il y avait quelque chose de spécial en elle qui la poussait à revenir, et vice-versa, une légèreté d'esprit et de mouvement qui étaient fort agréable. Aucune prise de tête, pas de pourquoi ou quand, juste un message à toute heure du jour ou de la nuit. Si ça se fait tant mieux, sinon tant pis.

“Me regarde pas comme ça, c'était un compliment.” dit-elle en faisant un brin d'humour.

Plus qu'un lit occasionnel, ces deux-là partageaient une passion pour le net, le monde cyber, les jeux vidéos et elles avaient même fait un plongeon ensemble. Oxane savait que la vie n'avait pas toujours été tendre avec elle, la rouquine avait un voile de tristesse qui lui balayait les yeux parfois, une mélancolie dans le regard et une moue significative d'un passé que l'on veut oublier. Elle aimait à voir son regard si jeune et apaisé la regardant avec malice après une moment, une nuit ou juste une bonne bouffe. L'Amour sans grand A et juste avec le Q comme elle disait de temps en temps. C'était ça l'expression qu'elle employait ? Bref, un arrangement qui leur convenait, une anomalie dans une ligne de code qui ne fait pas déraper le système et qui fait marrer le développeur, que du bénef.

“Alors...” commençât-elle avant de s'interrompre à la sonnerie de son téléphone qui remettait ça. “C'est qui encore ce chieur !
Ma mère... oooooh, je re.”
dit-elle en s'extirpant du lit.

Tout en enfilant son pantalon et t-shirt, elle penserait à ses sous-vêtements plus tard, elle prit l'appel dans une autre pièce. C'était l'appel qui voulait dire tu me donnes jamais des nouvelles, faut que tu penses à décrocher le téléphone de temps en temps. Un semblant de culpabilité l'enveloppa lorsqu'elle coupa court à la communication prétextant qu'elle devait aller bosser avant de rejoindre son amante sur le lit.

“Emballé c'est pesé ! Bien dormi ?”
avatar
Lucy Hale
Hackeuse / Propriétaire de l'Area 51
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 12/06/2018
MessageSujet: Re: Douce flemmardise en charmante compagnie - Lucy- Sam 23 Juin - 20:05
Lucy ne se pose jamais trop de question, les choses du plaisir notamment ne sont jamais trop complexe pour la demoiselle geek, qui ne cherchent rien de bien spécifiques. A vrai dire, sa quête dans le domaine n’a pas d’importance, elle oscille entre deux amants réellement intéressant, et d’autres histoires vagues dont elle n’a pas le goût des suites. Bien entendu, elle ne couche pas à droite ou à gauche comme si chaque rencontre était propice à la chose, mais elle se laisse facilement porter par la complicité qu’il peut exister et l’envie. Peu importe d’y réfléchir, elle se moque bien de ce genre de considération.

Le corps repus par le plaisir et l’envie grandissante de plonger dans le sommeil, c’est chez Oxane qu’elle s’endort, sans se dire qu’elle pourrait la marteler de coup dans son sommeil. Ceux qui dorment avec Lucy ont une chance sur deux de se faire battre durant la nuit, ou envahir en fait, mais Oxane a toujours eu la chance de ne voir qu’une petite boule rousse et blanche, à son flanc, endormi comme un chat et ne se réveillant que difficilement au matin, à peine décidée à sortir du lit !
Elle apprécie la jeune femme avec qui elle passe parfois la nuit pour s’amuser à bien des choses, elle l’apprécie en tant qu’amie, et technopathe sans parler d’amante. Mais cela passe après, car l’important pour Lucy reste toujours la personnalité et l’amitié d’une personne avant tout. Le fait qu’elles soient amantes ne change pas beaucoup de chose dans l’appréciation de la rouquine. En fait, elle l’aime bien, assez pour s’être rapidement souvenue de son prénom, elle qui les oublie si facilement. Oxane est une femme magnifique, dont la peau métissée fait souvent trembler Lucy, un jolie tremblement indécent qui lui donne envie d’embrasser tout son corps.

Oui, Lucy Hale apprécie Oxane Loste, elle regrette parfois de lui cacher qu’elle est Trillian, celle qui cherche toujours à pousser les limites de cybersécurité de Clarthec. Même si le fait est qu’elle a presque réussi une fois, Lou se dit toujours qu’elle est bien mauvaise à ne pas lui dire la vérité, mais si Lucy est Lucy le jour, elle se doit –tout comme Bruce Wayne- de dissimuler qu’elle est aussi Trillian…bon en vérité la demoiselle n’a rien d’une super héroïne, mais elle n’est pas non plus un super vilain.

Dans son sommeil plein de quiétude, Lou grogne, d’une façon pas du tout exquise, une sorte de son guttural, elle se dissimule le visage sous les coussins et se recroqueville encore un peu. La nuit n’a pas été assez longue, ou elle n’a simplement pas envie de se lever, la seconde option étant toute fois la plus idéale. Elle entend son amie parler et pouffe, ouvrant un œil pour la regarder.
Lucy se sait quelconque, le terme bombe lui parait bien étrange pour la caractériser, ceci dit, à défaut d’être une mensuration parfaite, elle sait entretenir son corps et ne pas trop porter ses mauvaises habitudes alimentaires.

Encore dans son sommeil, elle voit la jeune femme disparaitre, en parlant de sa mère et Lucy se redresse en se demandant où peut-être la sienne. Se frottant les yeux et cherchant son téléphone du bout de la main, elle s’entoure du draps, machinalement, avant de lire un sms de Drew et quelques statu internet de comparse, sans trop prêter attention. Sa mère est probablement perdue au fin fond du bidonville à se shooter pour du whisper. La jeune femme aurait aimé pouvoir la faire rester au sanatorium spécialisée de Mü, mais sa génitrice n’a pas voulu, préférant disparaître. Peu importe…

--Comme un chat! –Lance Lucy d’un air guilleret, la regardant s’asseoir sur le matelas. –J’ai une dalle ! On se commande un truc en express ?

Il ne vient jamais à l’idée de la demoiselle de préparer elle-même sa nourriture, elle préfère les livraisons, faire la cuisine l’ennui et même si elle n’est en vérité pas mauvaise, c’est trop d’effort pour le résultat que cela peut-être ! Dégainant son téléphone, elle attend la réponse d’Oxane.

--Et toi? Je t’ai pas fait la misère en dormant ? –Même si elle sait parfaitement qu’avec Oxane, elle dort sans bouger, elle préfère toujours demander ! – Elle te voulait quoi, ta mère ?

Lucy demande cela plus par politesse que réelle curiosité, même si elle est terriblement intriguée par beaucoup de chose, il faut dire que là, en l’occurrence, ce n’est pas le cas ! L’envie de se lever et de s’habiller lui manque tout à fait, ainsi donc, elle traine encore, par pur plaisir !

Quête du poste : jouer avec tous les personnages Oxane +1 000xp
avatar
Oxane Loste
Ingénieure en cybersécurité à CLARTHEC
En ligneVoir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 12/06/2018
MessageSujet: Re: Douce flemmardise en charmante compagnie - Lucy- Mar 26 Juin - 14:34
Pauvre Lou avec ses petits yeux fatigués, la technopathe se penche sur elle tendrement et écarte une mèche de cheveux qui barre sa petite bouille.

“Ah oui, faut trouver un truc à grailler, j’ai faim ! Tu veux quoi de bon ?”

Oxane vivait de plat à emporter et de commandes en ligne. Elle avait en permanence 3 ou 4 colis en route et un livreur dans le coin qui cherchait son adresse pour lui livrer son repas. La belle vie quoi ! Elle avait peine à se souvenir de ses dernières courses, ça remontait à combien déjà ? Peu importe en fait, elle se complaisait parfaitement dans cette vie de livraisons continuelles. Si, une chose lui manquait, une petite sortie au restaurant de temps en temps. Elle y allait quelques fois par ans pour les anniversaires de ses parents ou frères et sœurs et aimait se faire servir dans ses occasions mais sinon, elle préférait de loin le confort de manger au lit ou sur le canap les oreilles en éventails.

“Pas trop mal mais on sait jamais… Il faudrait peut-être que je me déshabille pour que tu m’inspectes sous toutes les coutumes...” dit-elle joueuse.

Lucy l’avait prévenu que ses nuits n’étaient pas toujours de tout repos et qu’elle pouvait se montrer agitée. Pourtant, à part quelques gémissements de fatigue lorsqu’elle s’endormait ou se réveillait, la Tech restait parfaitement immobile à chaque fois. Oxane avait cette fâcheuse manie de monter en température lorsqu’elle dormait à en devenir insoutenable durant certaines saisons. Ne partageant pas souvent son lit et affectionnant une échappée nocturne, elle ignorait d’ailleurs ce fait sur sa personne.

“Juste me rappeler un déjeuner de famille demain et me féliciter sur mes activités… ? Je crois que c’était elle qui avait appelé la première fois, attends je vérifie.” dit-elle en regardant son historique. “Ah ben oui c’est elle ! Grillée !! Je vais en entendre parler demain.
Mais t’as vu comment tu réponds au téléphone, c’est pas des manières et bla bla blaaa….”
s’exclama-t-elle en imitant la voix de sa mère et en se laisser tomber près de la rousse.

Se faisant, elle regarda son emploi du temps, bon elle avait encore le temps avant d’aller bosser étant donné qu’elle commençait bien tard ce jour-là mais elle allait le payer le dit-lendemain.

“En plus je dois bosser tard, paye tes cernes que je vais me traîner demain ! Oh et puis le boulot quoi, quelle déprime ! Je serai bien restée au lit toute la journée.
T’ouvres à qu’elle heure déjà ? J’oublie toujours.”


C’était vrai, elle semblait avoir une cervelle de poisson rouge en ce qui concernait les horaires de l’area 51. Elle essayait vraiment de s’en rappeler mais ça lui échappait toujours au final.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Douce flemmardise en charmante compagnie - Lucy-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sub Firmamentum :: Au cœur de l'histoire :: Takama :: Rue du ciel :: Area 51-
Sauter vers: