Charlotte Delacroix, la lionne

 :: Les incontournables :: Les fiches :: Fiches validées :: Fiches métamorphes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Charlotte Delacroix
Assistante du conseiller métamorphe
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 21/08/2018
MessageSujet: Charlotte Delacroix, la lionne Mar 21 Aoû - 8:33
Charlotte Delacroix
Mariée
Hétérosexuelle
Assistante
38 ans
Métamorphe


Rrrrrooooooarrrrrrrr


Meet me
Charlotte Delacroix
Le personnage
Quand je dis non, c’est non. Vous savez…je suis une femme de caractère, je sais ce que je veux, quand je veux, et où je le veux. M’imposer est une chose difficile, j’accepte ou pas les choses et si je refuse, me faire revenir sur ma décision est complexe. Difficile, même. Malgré cela, cela ne m’empêche pas d’être quelqu’un d’assez facile à vivre, voir même carrément très agréable. Mon mari le sait parfaitement…

Les gens me pensent strict et autoritaire, c’est quelque chose que j’arbore volontairement au travail, pour espérer un peu de travail de notre Famille. Mais cela ne signifie pas que sous mes attitudes directives, il ne se cache pas une femme malicieuse et joueuse. Disons que les pans plus légers de ma personnalité appartiennent au lion que j’ai épousé et pas à qui que ce soit d’autres. Mes amis connaissent mes deux facettes de ma personnalité et cela me va très bien. Mélanger travail et vie privée n’est pas totalement ce que je préfère, même si théoriquement je suis l’assistance de John. Disons que je travaille avec mon mari mais ce n’est que pour mon lion ne se tue pas à la tâche…non, je ne dis pas qu’il s’épuise à son travail, je dis seulement que sa nature le rend plus à même de se fatiguer et je suis là pour avoir certaines choses en main !

De ce fait, donc, on me pense strict et autoritaire, mais je ne délivre mon petit grain de folie que dans la plus strict intimité et de cette petite part de moi, je ne vais pas vous parler. C’est à moi. A nous même…

Il m’arrive parfois de me sentir bien mauvaise épouse, sachant que je n’ai pas encore donné de petit à John, et je ne sais pas pourquoi ce n’est pas encore arrivé. Je ne suis pas du genre à en vouloir à tout prix, mais je ne suis pas non plus de celles qui n’en veulent pas du tout. C’est un petit vide triste pour moi, et je n’en parle pas souvent, mais je commence à me poser des questions. A me demander si mon lion ne devrait pas prendre officiellement une autre épouse, pour pouvoir assurer sa descendance, ou quelque chose de semblable. Si je n’en suis pas en mesure de le faire, il faudra que j’arrive à aborder ce sujet avec lui…

Dans tous les cas, je suis carnassière et protectrice envers ceux de mon noyau familiale, c’est peut-être un comportement excessif, celui quand je deviens presque fauve quand on touche aux miens et en ce moment, il s’agit de John et la petite geek que nous avons en autre partenaire. Je l’aime bien, tant qu’elle n’envahit pas trop mon territoire…mais elle n’est pas trop…désagréable, je dirais même qu’elle est…délicieuse. D’ailleurs, c’est très drôle, je n’ai aucun goût pour les femmes, mais il ne me gène aucunement de partager ma couche avec elle, tant que mon époux s’y trouve…je ne pense pas que cela fasse de moi une amoureuse des deux sexes, parce que je n’apprécie pas trop les corps féminin, mais je n’ai pas de désagrément à m’en approcher…

Voilà donc qui je suis. En plus de la femme conseiller Métamorphe qui aime à offrir une image de femme active, il m’arrive de faire dans le social, pour que l’image de notre couple porte plus haut dans les sondages de la Famille. Comme me tourner vers des associations venant en aide aux métamorphes dans le besoin, ou bien des œuvres de bienfaisance. Parce que je suis aussi une femme politique par mon cher et tendre.

Capacité(s)

En accord avec la lionne en moi, j’ai appris à calmer la fougue de mon comportement par une dose de sérieux. Que je ne maitrise pas toujours…je le reconnais. J’aime ma tranquillité et cela se ressent dans ma façon d’être, protectrice et bienveillante, le besoin de transformation n’est jamais trop brutal, car je m’y adonne avant que cela n’arrive, consciente que je ne peux, ni ne veut, renier ma nature, j’ai parfois l’humeur languissante, mais je sais aussi que je suis brutale, vive et j’apprécie le comportement dominateur de mon époux qui saura tout à fait contenir mes envies soudaines de ne pas me laisser faire.

Jonathan Delacroix


L'histoire de la lionne


Mon père avait deux femmes, et les deux femmes furent mes mères. Issue d’une fratrie de six filles, je naquis au milieu et je fus celle qui posa peut-être le moins de problème. Parvenue dans une famille de fonctionnaire, à la richesse relativement normale et sans excès, je passais assez tôt de l’enfant qu’on ne remarque pas, à celle qu’on ne peut tout à fait ignorer.
Mes sœurs avaient toute une certaine faculté à être plus intelligente, plus cultivée, plus soignée, plus sage, etc etc que moi. Je décidais donc d’être la plus loufoque, voir fantasque, dans le petit appartement privé de notre habitation du milieu haut des immeubles. Mais en dehors, j’étais bien sage, docile et même horriblement avenante et courtoise, pour ne pas manquer d’honneur à mon père. Nous étions élevés ainsi.

Je grandis avec assez, sans que cela soit trop, ayant pris beuacoup de mon père, je fus la plus grande de ma famille, et la plus rousse, alors que toutes les autres étaient petites et brune. J’entretenais avec mes mères, une relation de confiance solide, et avec mon père, un besoin fanatique d’être le plus vu à ses yeux, mais ça, toutes les filles le faisaient. Il nous aimait de la même manière, sans différence et nous fûmes toutes logées à la même enseigne. Il n’y eut donc, aucun drame familial, ni même de terribles évènements, mis à part la naissance de mon petit frère, qui s’avéra, arrivé tardivement et emporta ma mère. De chagrin, la seconde épouse de père en mourra et mon père…mon père bien que nonchalant, changea sa nature profonde pour nous éduquer fièrement.

J’avais 15 ans quand cela arriva d’ailleurs. Et je me mis en tête d’aider aussi père qui s’offusqua et me poussa aux études –petites études- de documentaliste. Je restais longtemps à la maison, tout comme mes sœurs, jusqu’à la valse des départs, tout naturel dans une vie. Bientôt, il ne reste que moi, la célibataire, mon père et ma plus jeune sœur et mon frère. Je peux vous dire que tout fut assez simple, mais je devais avoir 22 ans ou dans ces eaux là, quand, hélas, mon père ayant trop dévoué sa vie à élever ses enfants, en se privant de sa nature animale, se retrouva bloqué sous sa forme métamorphe. Cela nous choqua peu, nous savions le risque, et au lieu de nous apitoyé, ou même de lui faire quelconque reproche, nous fîmes des choix. Une de mes sœurs fit entrer la dernière dans un atelier de couture, je gardais le frère, qui, décida de se former à la milice.

Nous eûmes une collocation mouvementée mais enrichissante, jusqu’à ce que je rencontre celui qui deviendrait mon amant : Jonathan Delacroix. Il eut d’ailleurs droit aux regards de toutes ma famille lorsque notre relation devient plus poussée et aux paroles graves de mon frère, jeune lion fougueux, qui lui promis de lui casser la gueule s’il me faisait la moindre peine. J’ai beaucoup ris ce jours là…

J’entrais dans la famille de Jonathan et de sa femme aussi aisément qu’une petite souris dans un gros gruyère et j’appris, très vite, trop même, à vivre à trois. Mais c’était mon modèle parentale et … je ne pouvais pas trouver cela déplacé. Femelles attentionnées pour leur lion, quand survint le drame, nous vivions des belles années, là où j’enviais l’épouse d’avoir un enfant, sans la jalouser vivant avec elle sa grossesse et avec Jonathan, mon monde s’effondra et ma peine fut une douleur sans nom, quand elle fut tué avec le bébé. Il fallut de gros renfort de sédatif pour calmer ma rage de lionne, oui, de sédatif, le médecin n’eut pas le choix quand j’appris la nouvelle et ce fut un mauvais moment. Car sous l’impulsion animale, je ne réfléchissais plus tout à fait, et il fallait m’empêcher de partir dans une quête stupide.

Mais je me repris très vite, en réalisant qu’il me restait un être à protéger de toutes mes forces et de toute mon âme : Jonathan. A mon réveil, ce fut lui que je retrouvais, lui que je protégeais et lui seul. Exit l’idée insensée de me mettre en danger et de défendre celle qui fut mienne, ou de ma famille, plutôt, malgré l’envie qui me restait.

Un an plus tard, nous nous marions. J’avais appris à me contrôler un peu plus et surtout, à me montrer digne épouse de politicien. Plus strict, plus austère mais œuvrant pour des bonnes œuvres, j’accompagnais Jonathan dans son ascension du pouvoir, avec une fébrilité étrange, parfois inquiète, parfois assurée, mais toujours avec ce besoin de le soutenir.
Et puis enfin, il prit place de conseiller et une petite geek entra aussi dans notre vie, devenant notre amante. Je l’acceptais avec mon habituel besoin de territoire et d’espace, appréciant l’énergie neuve de son caractère et puis…je ne sais pas, cela faisait du bien de se retrouver à deux et demi…


Et toi alors?
Date de naissance:1986
Multicompte: Nikolà Chevaliers
Comment nous-as-tu connu?:Fonda
Un petit mot à nous dire?:Rrrr
Avatar:
Code:
Felicia Day| Charlotte Delacroix
Métier :
Code:
Assistante du conseiller Métamorphe| Charlotte Delacroix

avatar
Jonathan Delacroix
Conseiller des Métamorphes
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 06/06/2018
MessageSujet: Re: Charlotte Delacroix, la lionne Mar 21 Aoû - 8:47
avatar
Lawrence Chevaliers
Professeur à l'université
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 28/05/2018
MessageSujet: Re: Charlotte Delacroix, la lionne Mar 21 Aoû - 9:33
Tu es donc validé(e)!


Avant tout, si ce n'est pas déjà fait, n'oublie pas de remplir ton profil correctement, merci!

Maintenant, tu peux intégrer le jeu , je t'invite à créer, si tu le souhaites, ta demandes diverses. Saches que tu pourras communiquer avec le staff ou autre ici. N'hésites d'ailleurs pas à mettre en alerte, les news du forum pour ne rien louper!

Amuses-toi bien parmi nous!


_________________
avatar
Oxane Loste
Ingénieure en cybersécurité à CLARTHEC
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 12/06/2018
MessageSujet: Re: Charlotte Delacroix, la lionne Mar 21 Aoû - 10:46
 Felicia      *mode groupie*


Rebienvenue  Cool
avatar
Charlotte Delacroix
Assistante du conseiller métamorphe
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 21/08/2018
MessageSujet: Re: Charlotte Delacroix, la lionne Mar 21 Aoû - 10:52
Miciiiiii huhuhu
avatar
Jilano Alno
Milicien troubadour
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 12/07/2018
MessageSujet: Re: Charlotte Delacroix, la lionne Mar 21 Aoû - 19:41
Bienvenue \o/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Charlotte Delacroix, la lionne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sub Firmamentum :: Les incontournables :: Les fiches :: Fiches validées :: Fiches métamorphes-
Sauter vers: